Office de tourisme de Casamance

Lundian Kolomg et Cherif Banora

Derrière le surnom de Maestro Banora, se cache Cherif Banora, légendaire chanteur et guitariste du Super Mama Djombo de Guinée-Bissau. Etabli à Ziguinchor depuis 2009, Banora refait surface de manière totalement spontanée lorsqu’il se retrouve à Banjul pour l’enregistrement de cette compilation.

Lundian Kolomg et Cherif Banora
Dans le studio de l’Alliance Franco-Gambienne de Banjul, Banora renoue avec Bemba Cissoko, un guitariste casamançais qu’il n’avait pas vu depuis 1968. Accompagnés d’une section rythmique ivoirienne, d’un trombone anglais, du clavier du Baduwaa Band, des chœurs féminins du Fogny, d’Amadou de l’UCAS Band et des compétences techniques d’Aziz Boukote, les deux complices forment un all star band ad hoc à l’urgence saisissante.

Auteur, compositeur et arrangeur, Banora dédie le mélancolique Saloumba Minayo à la mémoire de son ami Djidjé Sonkho de Simbandi Birasso décédé en 1986. Porté par la guitare lacrymale de Cissoko, cette chanson marque une fusion délicate entre différentes cultures, véhiculée par l’expérience de Banora, pour qui la Gambie, la Casamance et la Guinée Bissau ne font qu’une seule et même région.

       
© Office de tourisme de Casamance • PartenairesCrédits et mentions légalesPlan du siteContact