Office de tourisme de Casamance

Les espaces protégés

Les peuples de Casamance ont toujours vécu en symbiose avec la nature. Tirant pendant très longtemps l’essentiel de leur besoins de leur environnement, ils ont su mettre en place des pratiques d’exploitation durable des ressources. De nos jours, la mise en place de mode de gestion responsable des espaces naturelles témoigne de cette tradition et de l’importance accordée à la préservation des ressources naturelles en Casamance y compris dans l’encadrement de l’activité touristique.

Les AMP

On trouve en basse Casamance trois Aires Marines Protégées : au niveau du littoral au nord d’Abéné, autour du village de Pointe Saint-Georges et dans les îles du petit Kassa. Ces projets de conservation communautaires viennent s’articuler aux réserves naturelles mises en place de longue date par l’Etat que sont le Parc National de Basse Casamance et la réserve des Kallisaï.

La réserve des Kalissai

La présence de nombreux sites de nidification, appelés localement "iles aux oiseaux" (des ilots constitués de mangrove ou viennent nicher les oiseaux) justifie la mise en place de cette réserve.

Parmi ceux-ci se distingue la réserve du Kalissaï, grande de 16 ha, qui peut abriter des milliers – voire des dizaines de milliers – de spécimens ornithologiques selon la saison.

Egalement, sur les zones sableuses, on peut trouver des lieux de reproduction de certaines tortues marines.

  • Accès : en pirogue, depuis Kassel et Kafountine

       
© Office de tourisme de Casamance • PartenairesCrédits et mentions légalesPlan du siteContact