Office de tourisme de Casamance

L’élevage

L’élevage dans la région est une activité assez marginale.

En basse Casamance surtout, il est associé à la riziculture par le biais de la fumure animale laissée dans les champs par le troupeau du village qui vagabonde tout le long de la saison sèche. Cet engrais biologique est alors judicieusement épandu à travers les billons par les bons soins des femmes avant les labours. En plus de son important apport dans le système agraire, le bétail constitue pour les peuples du terroir une véritable source de richesse matérielle et spirituelle. La vache par exemple dans la mentalité collective du Kassa joue un rôle de premier plan dans la pensée cosmologique jolaa.

Dans ce terroir par exemple, précisément à Kabrousse, l’homme y serait le produit du mariage fabuleux entre la vache et le python. De sorte que dans la région, l’élevage des ovins est encore faible. Ces populations ne tuent pas la vache ou quelque animal (la chèvre par exemple) que ce soit pour de vulgaires motivations alimentaires, elles sacrifient au cours de cérémonies rituelles.

Il y a ainsi beaucoup de forces sociologiques qui expliquent encore que malgré les immense potentialités économiques entre autres l’eau et l’herbe en abondance durant toute la saison, l’élevage tarde à prendre son envol.

       
© Office de tourisme de Casamance • PartenairesCrédits et mentions légalesPlan du siteContact