Office de tourisme de Casamance

Campements villageois de Casamance

La Casamance a connu dans les années 1970 une expérience originale et précurseur de ce qu’on appelle aujourd’hui tourisme solidaire. Sur un principe simple mais novateur pour l’époque, il avait été entrepris de donner aux villages de Casamance les moyens de construire de petits réceptifs dont les bénéfices permettraient de financer des projets de développement au niveau local. Baptisé "Tourisme Rural Intégré", ce fut une réussite qui perdure de nos jours.

Au sein de ces "campements villageois", qui sont gérés par les populations locales, à un prix très modeste et dont les bénéfices profitent à la communauté, le visiteur se retrouve immergé au cœur de la typicité des villages diola et découvre le mode de vie et les traditions rurales. Ces campements villageois ont de plus été construits avec des matériaux locaux et selon des architectures traditionnelles telles que le modèle de la case à impluvium ou de la case à étage afin de valoriser et conserver cet aspect de la culture locale.

Le modèle économique de ces petits réceptifs communautaires consiste à reverser de manière systématique l’intégralité des bénéfices de l’activité au village par l’intermédiaire de financements de projets sociaux, le reste des gains étant destiné à la rémunération du personnel issu du village. Nombre de salles de classe, de case de santé, de maternité ou de projets de développement local ont été financé grâce aux revenus de ces campements qui représentent donc de véritables outils de développement pour les villages.

La filière "tourisme rural intégré" compte aujourd’hui huit campements réellement fonctionnels, et d’autres, sur réservation, peuvent être ouverts aux visiteurs.

Tarif

Prix des nuitées : entre 3 000 FCFA et 4 000 FCFA par personne.

Visiter

Ouvrage et articles pour approfondir le sujet

- "La Casamance ouvre ses cases", Muriel Scibilia, édition L’Harmattan, 1986
- "Tourisme à la découverte : un projet au Sénégal en basse Casamance : tourisme, un passeport pour le développement ?", Christian Saglio, UNESCO et Banque Mondiale, 1979

       
© Office de tourisme de Casamance • PartenairesCrédits et mentions légalesPlan du siteContact