Office de tourisme de Casamance

« EWANG » grande initiation du Royaume d’Oussouye

Un évènement immanquable en Casamance, le EWANG d’Oussouye, soit la grande initiation du Royaume, aura lieu en mai. Certainement la plus grande manifestation culturelle du point de vue traditionnel de l’année en Casamance et au Sénégal. La date définitive sera connue quelques jours avant le début des festivités.

OUSSOUYE a reçu comme un coup de tonnerre à l’annonce royale du « EWANG » faisant du même coup de l’année 2010-2011 une période sacrée dévolue à cette seule initiation et annulant toute autre :
- De mémoire d’homme, le dernier « EWANG » a eu lieu en 1962 soit depuis 48ans sous le Roi Sibakuyane DIABONE ;
- « EWANG » est le vrai générateur des autres grandes étapes initiatiques que sont « BUKUNGAL » et « KAHANTEN » également fondamentales, culturelles et lignagères.

Le Roi Sibilumbaye DIEDHIOU et l’ensemble des prêtres du Royaume ont proclamé à l’intention de tous les maillons de la société, de tous les fils et de toutes les filles dispersés du terroir, ainsi que de l’ensemble de la nation l’année 2010-2011 sacrée dans le Royaume. Les temps forts de l’initiation proprement dite peuvent avoir une durée de 3 à 4 mois avec des mesures d’assouplissement pour les élèves et étudiants ou pour ceux qui ont des contraintes professionnelles sans perte du statut d’initié.

Le rituel du « EWANG » de 2011 sera conforme à la tradition ancestrale.

« EWANG » ouvre aux initiés le pouvoir de responsabilité dans les familles, les quartiers, les lignages et dans les structures organisant le royaume. Pour cette raison l’enthousiasme des futurs initiés, de leurs mères et pères, des familles pour la revitalisation annoncée de leurs prérogatives ancestrales, est immense. L’année du « EWANG » est de Paix absolue parce que d’inspiration religieuse. C’est une période de joie ponctuée de danses au rythme royal. C’est par-dessus tout une période de prières et de festivités ouvertes à quiconque sans distinction de race, de religion et de sexe. Il n’est pas une cérémonie de circoncision. Son niveau de sacré est à un cran supérieur. Il est un culte de consécration de l’homme complet, Roi et consubstantiel avec son âme, principe vital de l’être en constante communion avec Dieu. Rappelons que le jola est monothéiste. Il ne croit ni ne sert des idoles, des objets propres aux fétichistes ou des êtres animés propres aux animistes. « EWANG » est la vraie occasion d’une compréhension approfondie de la foi et du culte Jola. Personne n’est exclu de l’initiation au nom de sa religion : catholique, musulmane, ou autre sauf qu’il doit être dans les maillons lignagères selon le code Jola.

Les appelés à l’initiation se distribuent en âge de celui de l’enfant ayant poussé au moins une dent à celui des adultes non encore initiés. Dès son jeune âge, l’initié saura gérer en toute responsabilité les faits de société, l’information et le respect du sacré avec le droit de siéger parmi les anciens selon les circonstances. Durant l’année proclamée sacrée, sont frappés d’une interdiction absolue : le vol, le recel, la rétention d’objets ou argent ramassés, la provocation de conflits, les conflits, les bagarres, l’organisation de manifestations de diversion parallèles en conflit avec la cérémonie, les écarts à la morale notamment socioreligieuse, les actes de curiosité illicites.

Les animaux immolés en famille ne le sont sur aucun autel. Les repas ne sont frappés d’aucune restriction d’interdit. La fête est pour tous : parents, amis, femmes, jeunes, non initiés, visiteurs occasionnels. « EWANG » est un véritable jubilé ; une fête à laquelle chacun est conviée pour les danses, les festivités en communion avec le Royaume.

Textes rédigé par les Prêtres royaux Aris Unshumbu DIEDHIOU et Kumanibo DIEDHIOU à l’occasion du point de presse à Oussouye le 24 décembre 2010.

       
© Office de tourisme de Casamance • PartenairesCrédits et mentions légalesPlan du siteContact