Office de tourisme de Casamance

A partir de 1240€ par personne hors aérien (sur la base de dix voyageurs)

Naviguez en pirogue le long du fleuve Casamance bordé de mangrove et de rizières.

Découvrez l’immense diversité biologique de cette région.

Rencontrez des habitants engagés dans le développement de leur territoire.

Partagez le quotidien des Diolas, ethnie majoritaire de la région, qui vous accueilleront dans les campements en matériaux naturels au coeur des villages.

Jour 1 : France-Dakar  :

Voyage depuis la France et arrivée à Dakar. Nuitée en hôtel ou dans une auberge à Dakar.

Jour 2 : Dakar-Ziguinchor :

Après le petit déjeuner à l’hôtel, découverte de Dakar et de ses marchés (Kermel, Sandaga, Soumbédioune) ainsi que des quartiers typiques. Selon la volonté des voyageurs, possibilité de visiter le musée de Théodore Monod (qui propose un panorama des arts et rituels de 11 ethnies d’Afrique de l’Ouest) ou baignade. Déjeune à l’hôtel ou en ville. L’après-midi, départ à 15h00 pour l’aéroport et le vol Dakar-Ziguinchor. Dîner et nuit à l’hôtel à Ziguinchor.

Jour 3 : Ziguinchor-Affiniam :

La journée s’ouvrira par un petit déjeuner en ville puis se poursuivra par une découverte de la capitale casamançaise, ancien comptoir colonial au bord du fleuve Casamance. Les rues aérées de Ziguinchor sont bordées d’anciens bâtiments coloniaux aujourd’hui reconvertis en bâtiments administratifs. Après cette première balade, un piroguier vous fera parcourir la mangrove avant de vous déposer à Affiniam, en passant par l’île aux oiseaux où vous découvrirez un écosystème de mangrove préservé et de nombreuses espèces d’oiseaux. Sur place, visite de la case à étage artistique de la presqu’île de Djilapao, une construction inspirée de l’architecture traditionnelle casamançaise. Arrivée à Affiniam aux alentours de midi et installation au campement villageois. Déjeuner sur place. Les campements villageois offrent l’opportunité pour les voyageurs de créer un lien réel avec les villageois, et pour ces derniers, l’opportunité de partager leurs traditions et de préserver leur patrimoine. L’après-midi, balades dans le village en compagnie du guide du campement. Ce dernier vous fera partager le vécu quotidien des populations, vous parlera des fétiches et des arbres centenaires du village. Dîner suivi d’une veillée culturelle. Nuit au campement.

Jour 4 : APAC KAWAWANA :

Le matin après le petit déjeuner, départ en pirogue pour la visite de la première Aire de Patrimoine Autochtone et Communautaire (APAC Kawawana). Les APACs perpétuent les formes et les pratiques de conservation des ressources naturelles parmi les plus anciennes au monde. Sur place, les responsables de l’Association des Pêcheurs de la Communauté Rurale de Mangagoulack (APCRM), initiateurs du projet, vous en expliqueront les fondements et comment ils travaillent à « protéger le patrimoine légué par les ancêtres ». Puis, vous visiterez le centre artisanal des handicapés, spécialisé dans la valorisation des sous-produits du rônier. Retour pour le déjeuner à Affiniam en pirogue. Après midi libre. Dîner et nuit au campement.

Jour 5 : Enampore :

Après le petit déjeuner, départ en pirogue pour le village d’Enampore. Situé à 20 km de Ziguinchor, Enampore se trouve au coeur du royaume de Bandial communément appelé Moof Awi (la terre du Roi). Ce village est célèbre pour ses cases à impluvium, construites à partir de matériaux locaux et selon l’architecture typiquement locale. Déjeuner sur place, avant d’embarquer en pirogue pour l’île d’Eloubalir. Visite guidée de l’écomusée traditionnel à vocation culturelle et éducative. Rencontre avec le Groupement d’Intérêt Economique « Gabadio » où sera abordée la problématique de l’eau dans l’île. Le dîner sera servi à Enampore et sera suivi d’une veillée culturelle (danse des femmes). Nuit au campement.

Jour 6 : Enampore-Seleki :

Petit déjeuner puis départ pour une randonnée pédestre sur Seleki. Ce parcours vous fera découvrir la case à impluvium centenaire, remarquable et toujours habitée (remplie d’objets traditionnels). Vous découvrirez tout au long de votre parcours, au pied des fromagers géants, les traditions qui rythment la vie des populations locales. Une halte se fera également sur le site d’exploitation du miel de mangrove et sur le pont traditionnel en rônier reliant Seleki et Enampore. Déjeuner au campement. Dans l’après-midi, exposé sur l’historique du campement avant de revenir en voiture sur Enampore. Dîner et nuit au campement.

Jour 7 : Oussouye :

Après le petit déjeuner au campement, départ pour Oussouye, une petite ville située à environ 40Km de Ziguinchor et à 30 Km de Cap Skirring. A la fois département, commune et village, Oussouye est la partie de la Casamance communément appelé le Kassa. C’est l’une des localités les plus conservatrices de la pratique animiste et païenne du Sénégal. Découverte de l’artisanat de la région : poterie à Edioungou (vous visiterez l’atelier d’Evelyne qui vous expliquera les techniques de réalisation de ses oeuvres). Vous découvrirez également le processus de transformation des noix de cajou à Senghalene. Déjeuner au campement d’Oussouye et après-midi libre pour déambuler dans le village. Dîner et nuit au campement Emanaye chez Elisabeth.

Jour 8 : Oussouye (Diantène et Eguèye) :

Petit déjeuner au campement Emanaye. Départ pour une balade (à pied ou VTT) en direction de la presqu’île Egueye en passant par le village de Diantène ou vous découvrirez le quotidien d’une population animiste vivant dans un village traditionnel. Visite de l’atelier artisanal de Thèse Diatta qui vous expliquera les techniques de vannerie. Déjeuner au campement d’Egueye. L’après-midi sera dédiée à la visite d’espaces reboisés de palétuviers puis retour sur Oussouye. Dîner et nuit au campement Emanaye.

Jour 9 : Mlomp, Pointe St Georges et Niomoune :

Après le petit déjeuner, départ pour M’lomp situé à 10km au nord d’Oussouye. M’lomp est un village étonnant avec des fromagers géants et quelques cases à étages typiques. Visite de l’écomusée et rencontre avec les membres de l’Association pour le Développement du Kassa (ADK) qui vous parleront de l’organisation des villages de la communauté rurale en matière de développement communautaire dont la mise en place de leur APAC. C’est en direction de la Pointe Saint Georges que la journée se poursuivra en pirogue, avec une escale à Djiromaïte. La pointe St Georges est un village de 160 habitants et d’une quinzaine de maisons, situé en bordure du fleuve Casamance. Il est probablement l’unique lieu d’Afrique de l’Ouest où l’on peut encore voir, à chaque marée basse, des lamantins. Visite du campement des pêcheurs de la Petite Pointe. Déjeuner à la Pointe St Georges chez Ousmane le piroguier. L’après-midi sera consacrée à la visite du village, de la centrale solaire, du jardin des femmes et du site d’observation des lamantins. Vers 17h, départ pour l’île de Niomoune. Dîner et nuit au campement Alouga, chez Hyacinthe.

Jour 10 : Niomoune :

Petit déjeuner puis départ en pirogue pour une visite de l’Aire Marine Protégée Communautaire du Petit Kassa suivie d’une rencontre avec les populations locales et les responsables locaux en charge du processus. Vous découvrirez dans cet espace préservé un écosystème de mangrove préservé favorable à la reproduction de nombreuses espèces halieutiques et lieu de nidification des oiseaux. Déjeuner au campement Eringa chez Yves. Menu selon la pêche du jour. Dans l’après-midi, une activité de pêche à la ligne sera proposée ou un après-midi libre selon les envies. Dîner et nuit au campement Alouga chez Hyacinthe.

Jour 11 : Ile de Carabane - Transfert sur Djembering :

Petit déjeuner puis départ en pirogue pour l’île de Carabane pour une visite de l’église bretonne, du cimetière colonial et de l’école dédiée à l’histoire de la traite négrière. Sur place, possibilité de rencontrer de nombreux artistes car l’île est connue en tant que lieu d’inspiration. A midi, déjeuner au campement le Barracuda, chez Amath. Départ en voiture pour Djembering, un village non loin de Cap Skirring. Dîner et Nuit au campement Asseb.

Jour 12 : Djembering-Ziguinchor :

Après le petit déjeuner, visite du village de Djembering. Détour par le musée en plein air de Sangawatt en compagnie du guide Karafa. Vous y découvrirez les vertus des rites animistes, de la lutte, de l’initiation, du fétichisme ou encore du bois sacré. Une visite s’impose également au CEPAS (ferme agro écologique) et au village animiste de Bouyouye (fétichisme et fromagers géant). Déjeuner au campement Asseb. Après-midi, départ pour Ziguinchor. Escale possible au village de Niambalang pour visiter la case à impluvium artisanale du village. Ici, vous découvrirez le rythme de vie sociale des populations de ce village qui conserve encore sa tradition animiste. Dîner et nuit à Ziguinchor.

Jour 13 : Ziguinchor -Dakar :

Le matin, après un petit déjeuner, vous partirez à la découverte des artisans de la ville de Ziguinchor (filière de transformation de fruits et possibilité de visiter la ferme aux crocodiles de Djibélor). Retour à l’hôtel à 10h, temps libre (shopping et enregistrement des bagages). Déjeuner en ville puis embarquement sur le bateau « Aline Sitoe Diatta » pour Dakar à partir de 13h30 pour un voyage qui durera jusqu’au lendemain matin. Dîner et nuit sur le bateau.

Jour 14 : Arrivée à Dakar :

Arrivée à Dakar vers 09h00 du matin. Départ pour une visite de l’île de Gorée à bord d’une chaloupe partant du port de Dakar. Cette île est classée au Patrimoine mondial de l’humanité depuis 1978 et représente le symbole mondial de la traite négrière L’île de Gorée se visite à pied car il est plaisant d’arpenter ses ruelles à l’ombre des bougainvilliers. Visite de la « Maison des esclaves » qui retrace l’histoire de l’esclavage, et montée jusqu’au sommet de l’île pour découvrir la vue sur la baie de Dakar. Visite des échoppes des artistes et artisans. Déjeuner sur le port et retour à Dakar. En fin de journée, transfert vers l’aéroport pour un départ vers l’Europe.

Jour 15 : Arrivée en France.

A noter :

Le programme du circuit étant assez dense, il est susceptible d’être modifié selon les envies et les attentes des voyageurs. Les déplacements pourront être réduits de sorte à être davantage au contact des populations locales.

       
© Office de tourisme de Casamance • PartenairesCrédits et mentions légalesPlan du siteContact